Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur le site

Spiral Dynamics

Le MasterCode de l’Humanité

Clare W. Graves, professeur de psychologie à l’Union College de New York, a consacré l’essentiel de sa carrière de chercheur entre 1950 et 1980 sur ce qui motive et rend les gens heureux.  Ces recherches ont permis d’identifier et de décrire différentes facettes – ou niveaux – dans le développement humain. A chacun de ces niveaux, que nous appelons systèmes de valeurs profondes, les individus et les groupes qu’ils constituent ont des motivations très différentes.

Chaque système de valeurs émergeant avec des conditions de vie ou de travail spécifiques, Graves a démontré qu’un système de valeurs résultait de l’interaction entre la psyché d’un individu – ou d’un groupe – et un environnement spécifique.

Au fur et à mesure du développement de l’humanité, les conditions de vie et les systèmes de valeurs associés sont ainsi devenus de plus en plus complexes.

Cette complexité concerne principalement l’interaction sociale et n’a aucun rapport avec l’intelligence. Il n’y a pas de bons ou de mauvais systèmes de valeurs, chaque système ayant sa fonction dans l’environnement approprié.

Le développement de tel ou tel système de valeurs chez une personne ou un groupe dépend de nombreux facteurs, tels que son histoire de vie, les problématiques auxquelles il/elle est confronté, son environnement, et ses propres ressources psychiques.

Les travaux de Graves ont été poursuivis depuis les années 80 par le professeur Don Beck et Chris Cowan, qui ont formalisé le modèle Spiral Dynamics, en donnant notamment à chaque système de valeurs un code de couleur.

Les systèmes de valeurs profondes du modèle Spiral Dynamics décrivent la façon dont les gens pensent, et pas ce qu’ils pensent. Les systèmes de valeurs traitent des phases de développement que nous traversons tous, et qui s’expriment par nos motivations, notre vision du monde et la manière dont nous faisons nos choix.

Le modèle Spiral Dynamics est à ce titre un autre pilier essentiel à la compréhension du ‘MasterCode de l’Humanité‘, à côté des modèles de personnalité comme l’Ennéagramme ou les typologies jungiennes.

Dans les années 1980-1990, Don Beck s’est notamment investi dans le processus de transformation des rapports politiques en Afrique du Sud post-Apartheid. Durant ces deux décennies, il s’est rendu une soixantaine de fois dans le pays pour y rencontrer les dirigeants politiques, économiques, religieux pour une action en faveur de la réconciliation dans ce pays. Il a consigné son expérience dans un ouvrage, “The Crucible: Forging South Africa’s Future” en 1991.

Les recherches de Graves, Beck et Cowan sont inégalables pour l’analyse de l’interaction entre l’homme et la société, ou entre l’homme et son environnement de travail et de vie. Nous sommes convaincus qu’ils représentent une avancée majeure dans la compréhension de la complexité du monde d’aujourd’hui, et souhaitons diffuser largement ces travaux à la fois méconnus, et parfois plagiés ou vidés de leur sens.

Recevoir notre magazine trimestriel

Automne 2019 : S'Engager